Faire du trek à la découverte des gorilles de montagne en Ouganda

Facebook
Twitter
LinkedIn

Les gorilles de montagne existent toujours et pour preuve, il faut se rendre en Ouganda. Organiser un trek pour observer de près les derniers gorilles de montagne est bien possible en Ouganda. Pour cela, il est important de bien s’organiser avant de partir en Ouganda.

Faire du trek en Ouganda : ce qu’il faut savoir

Le trek est plus qu’un trekking ou une randonnée. Il s’agit d’une activité consistant à observer des animaux dans un milieu sauvage, dans un parc national ou bien, dans une forêt tropicale. Mais en Ouganda, aller à la rencontre des derniers gorilles de montagne est une étape ultime. Il s’agit d’une expérience de trek à vivre en famille ou en solitaire. Mais pour marquer son séjour en Ouganda et découvrir la famille de Gorille des montagnes, il faut absolument organiser l’ensemble de son projet trek en allant du moyen de transport aux itinéraires en passant par les hébergements. Il faut aussi respecter certaines règles de sécurité et d’autres conditions. En effet, pour observer des gorilles, on doit obtenir un permis de gorille et en particulier, si on veut s’aventurer au parc de Bwindi. Avec un permis de gorilles, on pourra ensuite trouver un guide qualifié. Il faut en effet prendre certaines mesures de sécurité lorsqu’on observe les gorilles. On doit par exemple respecter une distance de sécurité fixée à 7 m.

Rejoindre la forêt  de Bwindi

Pour observer les gorilles de montagne, on doit absolument se rendre au cœur de la forêt de Bwindi. Il s’agit d’une forêt impénétrable située au sud-ouest du pays. Ce parc national représente près de 32100 ha de forêts luxuriantes qui sont un grand refuge pour une importante population de derniers gorilles. Le parc national de Bwindi est l’endroit idéal pour faire du trek et également du trek afin de rencontrer les incroyables primates. Les gorilles de montagne sont constitués de 35 groupes. Quant aux circuits, on peut emprunter différents sentiers dont Buhoma, Rushaga, Ruhija et Nkuringo. C’est aussi un lieu d’habitation d’autres espèces de mammifères dont le chimpanzé, l’éléphant d’Afrique et le cercopithèque de l’Hoest. On peut aussi y découvrir des espèces d’oiseaux ainsi que des papillons. Outre le trek, il faut aussi y aller à pied pour découvrir les gorilles de montagne.

Prévoir d’autres activités à faire dans le parc national de Bwindi

Le parc national de Bwindi  propose d’autres activités de plein air outre l’observation des gorilles. Il est alors important de bien se préparer en prévoyant de porter des vêtements légers, des chaussures de marche adaptées et un sac à dos. On peut aussi faire des rencontres culturelles et partager des moments forts avec la population locale. En tout cas, une randonnée permet de découvrir ce haut lieu d’intérêt en Ouganda. En tout cas, on ne doit en aucun cas rater la découverte des gorilles lors d’un safari au cœur de ce parc national. On pourra alors suivre ses animaux de près et se faire une idée de leur mode de vie et de leur comportement. Enfin, on doit tenir compte des conditions météorologiques avant d’organiser un trek en Ouganda.

Découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.