Quels travaux réaliser pour que mon chalet soit indépendant énergétiquement ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Rendre votre chalet indépendant énergétiquement, c’est pouvoir répondre à la fois à vos besoins en électricité et en chauffage sans passer par un réseau de distribution public. Cela amène de nombreux avantages aussi bien d’un point de vue économique qu’écologique. On vous explique ici les différents travaux à prévoir pour y arriver.

Produire de l’électricité pour mon chalet en toute autonomie : deux principales options

L’autoconsommation photovoltaïque

L’autoconsommation photovoltaïque est aujourd’hui la solution la plus accessible et efficace pour les particuliers qui souhaitent produire leur propre électricité. Les travaux à effectuer sont très peu contraignants, il suffit de poser les panneaux sur le toit ou dans le jardin et de les raccorder au réseau électrique du logement. Toutefois, pour maximiser le rendement des panneaux solaires, il convient de bien les orienter par rapport au soleil. Il est parfois possible de répondre entièrement aux besoins électriques d’un chalet via son installation photovoltaïque, mais cela nécessite un système de stockage solaire qui représente un investissement supplémentaire.

L’installation d’une éolienne domestique

L’énergie éolienne, qui consiste à produire de l’électricité grâce au vent, peut aussi être utilisée chez les particuliers. Il s’agit souvent d’une petite éolienne posée sur le toit du logement. Cette option est cependant moins rentable que le photovoltaïque à cause d’un coût d’investissement encore très élevé et d’un rendement incertain. Cela dit, l’installation d’une éolienne domestique peut être une possibilité pour compléter les besoins en électricité de votre chalet si ce dernier est situé dans une région particulièrement venteuse. Le solaire et les éoliennes étant des énergies intermittentes, il est toujours intéressant de les combiner pour arriver à une totale indépendance énergétique.

Les solutions pour chauffer mon chalet de manière autonome

Le choix du chauffage au bois 

En plus de correspondre parfaitement à l’ambiance d’un chalet, le chauffage au bois offre des avantages considérables en termes d’indépendance énergétique. Le bois peut en effet être approvisionné localement, puis stocké afin d’être utilisé comme source d’énergie principale pour le chauffage ou l’eau chaude. Plusieurs systèmes de chauffage au bois peuvent être envisagées : chaudière à granulés, poêle à bois ou encore cheminée classique. Les travaux peuvent donc être différents selon le modèle choisi. Pour un petit chalet en montagne, ce type de chauffage permet souvent de répondre entièrement aux besoins des habitants.

L’installation de panneaux solaires thermiques

Si vous souhaitez disposer d’un deuxième système de chauffage en plus du bois afin de garantir l’autonomie de votre chalet, l’installation de panneaux thermiques peut être une bonne solution. Contrairement au photovoltaïque, l’énergie du soleil ne permet pas ici de produire de l’électricité mais de la chaleur. Il est donc possible d’utiliser cette énergie pour alimenter un chauffe-eau ou un système de chauffage combiné. Vous devrez pour cela avoir suffisamment de place disponible sur le toit de votre chalet ou ses alentours pour poser les panneaux, ce qui est compliqué lorsqu’une installation photovoltaïque est déjà présente.

Les travaux permettant d’optimiser les dépenses énergétiques de mon chalet 

L’isolation thermique : indispensable pour économiser du chauffage

Que ce soit pour un chalet ou un logement classique, l’isolation thermique est essentielle pour éviter les déperditions thermiques et ainsi consommer moins de chauffage. C’est d’ailleurs pourquoi l’Etat encourage les français à effectuer des travaux de rénovation énergétique avec des aides financières comme la prime énergie. Pour rendre votre chalet autonome, l’isolation est d’autant plus importante puisque moins vos besoins en énergie sont élevés, moins vous devez en produire. Un chalet bien isolé pourra ainsi être chauffé bien plus facilement, y compris en montagne où les températures extérieures sont particulièrement faibles.

L’aménagement des pièces du chalet par rapport au soleil

En plus de l’isolation, des travaux d’aménagement peuvent également permettre de consommer moins d’énergie au sein de votre chalet. L’objectif est ici d’exploiter au maximum la lumière et la chaleur naturelle du soleil. On peut notamment positionner les fenêtres de sorte à ce que chaque pièce soit éclairée le mieux possible sans avoir besoin de consommer d’électricité. Si vous comptez construire vous-même votre chalet, l’emplacement de vos pièces doit être étudié minutieusement pour un apport solaire optimal. Enfin, la structure du toit a aussi son importance puisque c’est là où seront certainement posés et orientés vos panneaux solaires.

Découvrir

Ushuaïa, un petit bout de l’Argentine

L’Argentine n’arrête pas de parler de lui ! Elle grouille des petites merveilles mais aussi des cités mythiques telles que Ushuaïa. Ushuaïa est

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.