L’intérêt du vélo de biking pour les cyclistes

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le biking, le spinning ou encore le RPM est un système d’entraînement dédié aux spécialistes du cyclisme comme aux particuliers qui souhaitent sculpter sa musculature. Ce dispositif permet de réaliser des exercices physiques en misant sur le rythme. Quoi qu’il en soit, vous devez toutefois choisir le bon vélo et connaître les bonnes pratiques d’usage pour en profiter.

Quels sont les apports du biking pour les cyclistes ?

Le vélo de biking est un appareil modulable, c’est-à-dire que vous pouvez régler la plupart des composants qui le composent (les pédales, la selle, le guidon, etc.). Ce dispositif possède également des fonctionnalités pratiques qui permettent à son utilisateur de paramétrer la résistance du vélo en fonction des objectifs et de ses capacités physiques.

Outre ces différents réglages, vous pouvez opter pour une séance d’entraînement personnalisée pour garantir l’évolution de vos compétences en cyclisme. Pour profiter des différents avantages du spinning ou du biking, achetez votre vélo de biking dans une boutique spécialisée.

Tonifier et sculpter vos muscles

Une course de cyclisme requiert une grande résistance musculaire, ce qui nécessite un entraînement spécifique axé sur le rythme. C’est pour cette raison que nous vous recommandons de faire du biking. En effet, ce type d’exercice vous permet de travailler particulièrement le bas du corps, les fessiers ainsi que les jambes afin de tonifier vos muscles.

Pour assurer une tonification musculaire optimale, il se peut que vous ayez besoin de perdre quelques kilos en sus. Sachez que le spinning nécessite également un travail respiratoire constant. Combiné à l’exercice musculaire, un entraînement de biking permet de perdre à chaque séance près de 700 à 900 calories.

Améliorer vos performances cardiovasculaires

Le vélo de biking permet au cycliste de stimuler la circulation du sang afin de fournir l’oxygène aux organes moteurs ainsi qu’aux muscles. Par le biais des exercices d’effort, vous avez la possibilité d’accroître vos capacités pulmonaires tout en régulant votre fréquence cardiaque. Vous serez donc plus résistant à l’effort, ce qui impacte directement vos performances lors des compétitions.

Afin d’obtenir un résultat satisfaisant, vous devez démarrer chaque entraînement en fournissant peu d’effort. En fonction de vos capacités physiques, vous pouvez augmenter le rythme de manière progressive ou exponentielle. Il est toujours prudent de bénéficier d’un accompagnement professionnel et d’un équipement sécuritaire pendant vos séances d’entraînement.

Se débarrasser des pressions émotionnelles

Le spinning demeure la meilleure solution pour se défouler. Pourquoi ? Tout d’abord, ce type d’activité s’effectue souvent en groupe avec un instructeur professionnel. Vous ne manquerez pas de motivation pour le réaliser.

Ensuite, sachez que le biking est un véritable travail d’effort. Pédaler à grande vitesse vous permet de vous défouler en réduisant le stress et aérer votre esprit. On peut en déduire que le vélo de biking renforce la morale du cycliste, ce qui accroît de la même manière votre concentration.

Bien choisir son vélo de biking

Avant d’utiliser un vélo de biking, assurez-vous d’effectuer les bons réglages, de maintenir une bonne position et d’effectuer les bons exercices. Nous vous recommandons également de favoriser la sécurité avant toute chose.

Lorsque vous vous entraînez en salle, vous n’avez pas besoin de choisir un vélo de biking puisque la plupart des prestataires utilisent la même marque. Toutefois, vous devez accorder une attention particulière sur les réglages de l’appareil.

Si vous vous entraînez chez vous, vous devez prendre en considération certains facteurs de choix pour garantir un résultat optimal. Vous devez effectivement analyser :

  • Le cadre du vélo de spinning : optez pour l’aluminium pour assurer la stabilité du vélo.
  • La roue d’inertie : choisissez une roue d’inertie lourde d’au moins 
  • 18 kg.
  • La transmission : choisir une transmission à courroie plutôt qu’un modèle à chaîne pour garantir un confort d’usage.
  • Le freinage : vous pouvez opter pour un freinage à patins, électromagnétique, ou un freinage à résistance magnétique (simple ou motorisée).
  • Les pédales : choisissez des pédales munies de cale-pieds ergonomiques.

Découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.